Derniers articles parus



     Environnement 2019-2020 : gestion des déchets
7 décembre

TRI SÉLECTIF
Bien trier ses déchets, c’est leur donner une seconde vie et alléger le coût de leur élimination pour la collectivité.

NOVEMBRE 2019 : SIMPLIFICATION DES CONSIGNES DE TRI
Les bacs des recyclables s’ouvrent à tous les emballages pour Bougival, La Celle Saint-Cloud, Le Chesnay commune historique, Vélizy-Villacoublay et Versailles ! Pour leurs habitants, une seule question se pose désormais lorsqu’ils ont un déchet entre les mains. Est-ce un emballage ? Si oui, alors, il va dans le bac "recyclable".

Films alimentaires, sacs plastiques, barquettes, polystyrène, pots de yaourt, papier aluminium, capsules de café sont donc les bienvenus dans le bac de tri. Ils doivent être jetés en VRAC, c’est-à-dire sans les imbriquer les uns dans les autres ou les enfermer dans un sac ! Inutile de les laver, il suffit de bien les vider.

Les déchets ainsi triés sont acheminés au centre de tri du Syctom de Paris XVII. En effet, grâce à des travaux de modernisation, ce centre a la capacité de traiter ces types de plastique. Faciliter le tri permet d’améliorer le recyclage et donc de préserver les ressources naturelles !

Pour accompagner les habitants à ce changement, un mémo et deux nouveaux autocollants à apposer sur vos bacs, déchets recyclables (autocollant jaune) et ordures ménagères (autocollant gris), ont été distribués dans les boîtes aux lettres. Le nouveau guide du tri 2020 est disponible ci. Un kit communication (panneaux pour les locaux propreté et affiches) est à disposition de votre syndic ou bailleur pour mettre à jour les consignes en habitat collectif.

Pour toutes questions ou demandes,vous pouvez joindre Versailles Grand Parc :
au 01 39 66 30 00 ou contact@agglovgp.fr

Demande de bac par votre syndic :

Guide du tri 2020 :

PDF - 2.8 Mo

En route pour le zéro déchet :

PDF - 7.3 Mo
     Environnement végétal : Etat des arbres
2 décembre

Nous sommes de plus en plus sensibilisés sur l’état de notre environnement végétal et notamment de nos arbres que nous admirons en forêt et dans les parcs de nos résidences.

Nous allons donc répondre génériquement aux questions posées concernant les maladies des arbres. Sans pour autant être exhaustif évidemment.

Du fait du réchauffement climatique, du commerce mondialisé et de la mobilité générale de personnes et des services, les maladies des arbres sont plus nombreuses et plus rapides à se propager depuis quelques années. C’est vrai notamment pour le chancre coloré du platane qui vient d’atteindre l’Ile-de-France, et qui menace donc aussi Versailles. C’est vrai pour le phellin du chêne qui est de plus en plus virulent, c’est aussi vrai pour la maladie de l’encre qui attaque surtout les marronniers (c’est la raison pour laquelle 4 ou 5 marronniers ont été abattus récemment dans le parc forestier de la Porte verte), c’est encore vrai pour la chalarose du frêne et d’une manière générale pour tous les champignons lignivores (mérule, polypore ou armillaire) qui attaquent parfois l’arbre de l’intérieur et le rongent sans que cela ne se voit si ce n’est par des houpiers dégarnis et par des branches qui tombent sans raison apparente (comme cela est le cas au 50 avenue de Villeneuve l’Etang).
Pour nos résidences, si de tels symptômes se déclarent, il faut évidemment abattre les arbres concernés et souvent leurs voisins de la même espèce et les remplacer par d’autres essences (et autre souche génétique) après avoir fait expertiser les victimes par des spécialistes.

Ne pas oublier de signaler ces cas au service des Espaces verts de la ville
(email de la directrice : Cathy.Biass-Morin@versailles.fr)
afin qu’une vigilance soit assurée périphériquement et pour éviter qu’il y ait propagation.

Dernière remarque : jusqu’à présent, il n’y pas de véritable traitement pour la plupart de ces maladies. La seule solution pour ne pas être trop exposé consiste à varier les essences, à veiller à un écosystème sain pour les arbres (pas de tassement du sol, pas de chocs ou de blessures, pas d’élagage trop sévère).

Pour les copropriétés concernées par l’état d’un ou plusieurs arbres de leur résidence, vous pouvez commander une expertise par une entreprise spécialisée.
Suite à l’expertise demandée par vos soins et réalisée et si il est recommandé d’abattre certains arbres, vous devez en avertir la direction d’urbanisation de la ville de Versailles avant toute réalisation.
Service de l’Urbanisme
4 avenue de Paris 78000 Versailles
Tél : 01 30 97 82 05
Email : service.urbanisme@versailles.fr

     Assemblée Générale 2019
2 décembre

L’Assemblée Générale de notre association AS.RI.EU.PE. s’est déroulée ce samedi 30 novembre 2019, de 9h30 à 12h30 salle Marcelle Tassencourt, 7bis rue Pierre Lescot, Versailles ;
En présence :
- de nombreux adhérents ;
- des membres du Conseil d’Administration ;
- du maire François de Mazières ;
- de la maire adjointe Annick Bouquet ;
- de la maire adjointe Emmanuelle De Crépy ;
- de la maire adjointe et conseillère départementale Claire Chagnaud-Forain ;

Le rapport moral (actions de l’année) et le rapport financier (Recettes, Dépenses) ont été approuvés à l’unanimité.

Tous les membres actuels du Conseil d’Administration ont été réélus à l’unanimité.

Ont été présentés et discutés :
- le rapport moral, le rapport financier ;
- les candidatures pour le Conseil d’Administration ;
- les dossiers en cours et à venir ;
- les thèmes abordés avec nos invités ;

Quelques photographies de l’événement :

La salle :

Aurélie, notre secrétaire ASRIEUPE et Stéphane, administrateur ASRIEUPE

Jean-Luc, votre président ASRIEUPE

Pierre, le président d’honneur ASRIEUPE

Nos invités :

Annick Bouquet, maire adjointe
Claire Chagnaud-Forain, maire adjointe et conseillère départementale
François de Mazières, maire de Versailles
Emmanuelle de Crépy, maire adjointe

Nous vous communiquons ci-après le document de présentation du rapport moral, du rapport financier, et des dossiers en cours et à venir .

PDF - 4 Mo

ainsi que le compte-rendu de cette Assemblée Générale.

PDF - 328.3 ko
     Vidéoprotection - novembre 2019
1er décembre

Nous constatons, depuis le 20 novembre 2019, l’installation d’une caméra de vidéoprotection sur mât d’éclairage rue du général Pershing (en face de la résidence du 14 Pershing)

Photographies du site :

Nous remercions le délégué à la sécurité, M. Thierry Voitellier, ainsi que les services techniques de la ville pour leur action.
L’installation fait suite notamment à une des recommandations de notre association ASRIEUPE concernant la sécurisation de cette partie de notre quartier.

     Les échos du Pavillon n°52 - novembre 2019
1er décembre

Vous trouverez ci-après l’édition n°52 de notre revue "Les échos du Pavillon" :

PDF - 3.9 Mo

Nous vous en souhaitons une bonne lecture.